Profil ajouté

AccueilProjets Partageons
Projet d'engagement
 

Porteur principal

Contacter
Avatar

Equipier

En quoi consiste le projet

Nous créons la plateforme Partageons qui a pour objectif de lutter contre l’isolement social et créer du lien intergénérationnel en mettant en relation des personnes socialement isolées et des habitants de Brest.

Cet espace s'adresse à toutes les personnes souhaitant paratger, se rencontrer, apprendre et découvrir. Nous adressons une attention particulière vers les étudiants et les personnes âgées. Nous souhaitons promouvoir le lien intergénérationnel, l'entraide et le partage culturel. 

Cet espace de partage et d'information contiendra plusieurs axes : hébergements, activités d'intérieurs mais aussi de plein air, partage de repas, bien-être, "bons plans" mais aussi "coup de main". Toutes ces catégories vont nous permettre de rester large pour nous adapter au mieux aux différents besoins.
Et enfin, ce sera un espace d'information en complémentarité avec les acteurs du territoire.

Afin de porter ce projet nous avons créé l'association So'Lien. Celle-ci porte plusieurs projets avec des valeurs sociales comme le partage et l'intergénérationnel. Si vous souhaitez en apprendre plus sur l'association vous pouvez nous contacter à l'adresse : solien.bzh@gmail.com


D’où est venue l’idée de ce projet

Je suis étudiante à l'UBO et lors d'un diplome sur l' "Education Sanitaire du Citoyen", j'ai travaillé sur le Burn-out étudiant. Avec le soutien de l'OPen Factory de Brest, j'ai pu soulever plusieurs axes de recherche qui m'intéressent comme par exemple le lien social ou le bien-être étudiant. De plus, la pandémie actuelle met en évidence certaines difficultés de notre système comme l'isolement.

Vous avez dit isolement ?

Le terme isolé vient de l'italien "Isolato" c'est-à-dire "sans contact avce l'extérieur". Par conséquent, l'isolement c'est l'état de quelqu'un qui vit isolé ou qui est moralement seul, cela peut être voulu ou imposé. 

L'isolement social peut amener à un repli sur soi et un mal-être que ce soit au niveau de la santé, du monde professionnel, familial mais encore psychique. 

Attention, l'isolement social et la solitude sont deux choses différentes. La solitude est une version psychologique de l'isolement puisque cela induit une insatisfaction de la personne. Quand à l'isolement social, il peut être quantifié par des paramètres objectifs comme : personne vivant seule, statut conjugal, taille du réseau social, participation à des activités de groupe et autres. 

Voici quelques extraits de recherches qui m'ont permi de prendre conscience de la problématique :

"L'Isolement social tue autant que le tabagisme ou l'obésité." - Monalisa

"Le contact physique fait reculer le sentiment d'angoisse et parfois de douleurs physiques." - Sébastien Blocker Neuroscientifique

"Une personne âgée sur 4 est isolée. Environ 1,5 million de seniors de plus de 75 ans vivent dans une solitude qu’ils n’ont pas recherchée. Plus de 5 millions de personnes souffrent d’un isolement social en France. L’université d’Harvard étudie, depuis 1939, les facteurs impliqués dans le vieillissement en bonne santé, tant du point de vue physique que psychologique. La conclusion de cette étude démontre que les relations interpersonnelles de qualité, famille, amis ou travail représentent un des plus importants facteurs prédictifs du bonheur et de la bonne santé d’une personne au cours de son existence. A contrario une mauvaise qualité des relations explique une surmortalité." - Extrait de l'article du médecin Michel Debout "L’isolement social favorise l’émergence de la crise suicidaire"

" L’évolution des sociétés depuis les années 1950 avec la multiplication des divorces, les mobilités professionnelles et géographiques, le manque de contact de voisinage dans les grandes métropoles, conduit à une baisse de la sociabilité et donc à un plus grand isolement." - Extrait "Les solitudes en France" Fondation de France et CREDOC

La crise actuelle accentue et met en évidence l'isolement social que ce soit à la campagne et en ville. Cette période a vu exploser le nombre d'hospitalisations des moins de 18 ans avec une explosion des tentatives de suicide chez les moins de 15 ans. De plus, chez les étudiants, le nombre d'admissions pour des "crises suicidaires" ou des "troubles anxio-dépressifs" ont été doublé durant la période au pôle hospitalo-universitaire de Rennes.

Face à ce constat alarmant, nous avons réfléchi à plusieurs solutions permettant de créer du lien entre les habitants et nous avons décidé de développer la plateforme "Partageons". 

Quel est le public visé par ce projet

Ce projet est ouvert à tout public de 18 à 99 ans ainsi qu'aux associations, entreprises ou organisations souhaitant aider ou participer au développement d'activités ou de solutions. 

En savoir plus